Agra

Qui va en Inde doit obligatoirement passer par la ville d’Agra pour admirer un des plus célèbres monuments du monde: le Taj Mahal. Ce mausolée, repris dans la liste des 7 nouvelles merveilles du monde continue de fasciner, ne serait-ce que par son histoire romantique. Construit à la hauteur de l’adoration que portait l’empereur Moghol pour sa femme, il est le symbole de l’amour éternel et surtout une prouesse architecturale.

Le Taj Mahal n’est pas seulement une imposante construction d’un blanc immaculé. En prenant le temps de déambuler dans ses jardins, on a pu contempler en détail ce site d’exception.

Pour prolonger cette parenthèse romantique nous avons été voir son cousin surnommé le Baby Taj. Construit 20 ans plus tôt, il aurait servi de modèle et est considéré comme le brouillon de son aîné. Moins spectaculaire, il n’est néanmoins pas dénué de charme et d’intérêt. Avouons-le quand même, après le Taj Mahal, on a eu un peu de mal à l’apprécier à sa juste valeur. Sa particularité est que ses murs sont ornés de décors incrustés de pierres semi-précieuses : topaze, onyx, lapis-lazuli, etc.

Agra abrite aussi un autre joyaux: le Fort Rouge. Ancienne cité impériale moghole, on y accède par un portail majestueux qui débouche sur une enfilade de palais et de mosquées avec leurs jardins respectifs. Le tout encerclé par un rempart de grès rouge d’une hauteur de 21 mètres s’étendant sur 2,5 km. Le site paraît gigantesque mais seulement 25% est ouvert au public, le reste étant aux mains de l’armée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *