Buenos Aires

Après plusieurs semaines à nous promener dans des endroits isolés, nous avons été heureux d’arriver à Buenos Aires. Seconde ville la plus peuplée d’Amérique du Sud, nous avons été saisis par son immensité. Son architecture puise ses fondements dans la colonisation européenne, notamment espagnole. Le style des quartiers les plus anciens oscille entre esprit colonial et moderne.

C’est une ville à vivre, une ville où il faut se promener pour s’imprégner de l’ambiance de chaque quartier. Nous avons donc commencé par San Telmo, qui sera aussi notre coup de cœur. Avec son marché, l’animation sur la place, toutes ses jolies rues, ses cafés, ses musiciens qui jouent des airs de tango, c’est une vraie carte postale.

Il y a aussi La Boca, quartier historique et coloré, sans oublier Palermo et La Recoleta, lieux chics de la capitale qui nous ont permis de visiter le Malba (musée d’art contemporain) et de voir la Floralis Generis. Curiosité architecturale, la fleur s’ouvre au fur et à mesure que le soleil atteint le zénith puis se referme peu à peu à la tombée de la nuit.

Capitale du Tango, Buenos Aires est aussi le lieu où cette danse, classée au patrimoine immatériel de l’humanité, a été inventée à la fin du XIXème siècle. Le tango représente le mélange d’une culture argentine, entre l’Europe et l’Afrique. Il était donc impossible de visiter Buenos Aires sans se laisser envoûter par son rythme endiablé.

On a donc passé une soirée éblouissante au Cafe de Los Angelitos, plus ancien théâtre de la ville où se joue chaque soir un tango moderne qui traverse les époques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *