Cocora

La vallée de Cocora se trouve sur la cordillère centrale des Andes colombiennes. C’est un paysage endémique tout droit sorti d’un livre de peinture abstraite. Des immenses palmiers qui caressent un ciel bleu avec des petits nuages blancs sur une montagne à plus de 2800 mètres d’altitude.

On pourrait passer pour des gens à l’imagination fertile, mais cet endroit existe bel et bien. On nous a confirmé que nous étions en présence d’une variété unique au monde: le palmier à cire du Quindio. Rien de moins que l’arbre national de la Colombie. Il peut atteindre 60 mètres de hauteur. C’est aussi le palmier qui pousse à la plus haute altitude au monde.

Alors après un bon café colombien, une petite excursion des alentours s’imposait. Le ciel était couvert mais quelques rayons de soleil sporadiques apparaissaient pour illuminer les montagnes. Entre les nuages et le brouillard épais, les palmiers à cire offrent un spectacle contemplatif avec le vent qui semble les faire danser.

Le retour au village de Salento a été précipité à cause d’une pluie torrentielle très typique des forêts tropicales colombiennes.

Il existe dans le monde des villages qui réveillent nos sensations au maximum. C’est le cas de Salento, un village pas comme les autres. Cette localité est tout simplement une œuvre d’art multicolore avec des maisons aux mille couleurs et leurs balcons débordant de fleurs.

Avec en toile de fond les plages des côtes caribéennes du parc Tayrona, la Colombie possède parmi les plus beaux paysages naturels de la planète.

Une réflexion sur “Cocora

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *