La capitale de la tranquilité

Au Japon, le bambou est considéré comme un symbole de force. Il permet aussi de repousser les mauvais esprits. La fameuse forêt de bambous de Kyoto se retrouve donc fréquemment sur les listes des choses à voir absolument de son vivant.

On a logiquement enfourché nos vélos et sommes partis pour une magnifique échappée au cœur de la bambouseraie afin d’apprécier le bruissement délicat de l’air entre les bambous et le soleil sur les plantations très denses.

Au détour d’un sentier nous nous sommes arrêtés pour visiter le parc aux singes lesquels se déplacent librement dans leur environnement naturel. Le tableau parfait pour une ambiance sans équivalent.

Pour prolonger cette sérénité, nous sommes devenus le temps de quelques heures des apprentis cuisiner. Au pays du Soleil-Levant, confectionner des sushis est une tradition que l’on ne prend pas à la légère. Il faut plusieurs années pour prétendre devenir maître-sushis. Une véritable école de la patience.

Nous ne deviendrons certainement jamais de parfait itamae mais nous garderons en mémoire la maîtrise qu’il faut pour les confectionner lors de notre prochaine soirée sushis.

3 réflexions sur “La capitale de la tranquilité

  1. j’adore vos photoooooooooooooooooooooooooooooooooo
    oooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooos
    j’adore!!!!!!!!!!!!€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€!!!!!!!!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *