La lumière de Bouddha

Notre périple nous a conduit dans la région de l’Emeïshan, sur le chemin de la sagesse bouddhiste.

On a commencé notre aventure spirituelle par la montée du mont Emeï. Après une ascension de 3 heures, on découvre le halo du Bouddha sur ce que les chinois appelle le sommet doré qui culmine à 3.099 m.

En voyant la beauté naturelle de cet endroit, on comprend d’ailleurs mieux pourquoi il a été choisi comme point d’ancrage du bouddhisme chinois.

Face à lui, au pied de la montagne, se trouve le grand Bouddha de Leshan.

Un proverbe local dit que la montagne est un Bouddha et que le Bouddha est une montagne. On ne peut que lui donner raison. Cette imposante statue taillée dans un énorme rocher est le plus grand Bouddha du monde.

Avec une hauteur de 71 mètres et une largeur de 24 mètres, il a fallu 90 ans pour le terminer.

Impressionnant.

Une réflexion sur “La lumière de Bouddha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *