Les Terres Rouges

Il y a des endroits dans le monde qui font partie de l’imaginaire collectif. L’outback australien en fait incontestablement partie. Territoire grand comme les deux tiers de l’Europe, il n’est peuplé que d’un million d’habitants.

Située en plein centre de l’Australie, cette région est connue pour la couleur rouge de ses terres ainsi que pour avoir les températures les plus élevées du pays. Heureusement pour nous, le temps était clément en cette saison et il ne faisait que 40°C.

Localisée à 3000 km de Sydney, Alice Springs sera notre point de départ. Équipés de notre 4×4 et de notre roadbook, nous sommes partis nous balader pendant plusieurs jours avec le sentiment toujours très étrange de rouler de nombreuses heures sans croiser personne.

Imaginez-vous parcourir quelques deux mille kilomètres sans la moindre trace de vie moderne. Imaginez une terre vierge sous le ciel bleu cobalt loin, très loin de la civilisation. Nous nous sommes plongés dans une des dernières immensités de la planète laissée intouchée par l’homme.

Nous avons commencé notre épopée par la région de Uluru et son magnifique Ayers Rock qui est le plus grand monolithe rouge du monde avec une hauteur de 348 mètres sur 3,6 km. C’est un spectacle incroyable et un feu d’artifice pour les yeux: les couleurs changent au rythme des nuances du ciel qui glissent sur les aspérités de la roche.

Nous sommes ensuite remontés vers Kings Canyon pour un trek mémorable avec un départ aux aurores qui nous a permis de vraiment apprécier la beauté et la solitude de l’outback australien.

Notre boucle s’est terminée par les gorges en granite de Glen Ellen et ses fabuleux trous d’eau naturels qui nous ont permis de nous rafraîchir.

Ce pays nous envoûte de plus en plus.

Une réflexion sur “Les Terres Rouges

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *