Mandalay

De retour sur terre, on a commencé notre découverte de la Birmanie par Mandalay. Situé en son centre et ancienne capitale, elle est la seconde ville du pays et est connue pour ses multiples temples et monastères ainsi que pour héberger la moitié des moines de Birmanie.

La pagode Mahamuni est l’une des plus vénérée du pays. Elle date du 18ième siècle et fut plusieurs fois détruite et reconstruite au cours de son histoire. Sa spécificité est d’abriter une immense statue de Bouddha sur laquelle les fidèles collent, comme le veut la tradition, des centaines de feuilles d’or rendant son corps tout boursouflé, contrastant avec son visage de poupon. Elle abrite également un énorme gong.

Plus loin dans un quartier aux rues étroites, d’un autre âge, se trouve Shwe in Bin Kyaung. Cet ancien monastère datant de 1895, et encore en activité, est construit en teck ce qui le rend différent des autres et lui donne beaucoup de charme avec ses nombreux motifs sculptés sur les balustrades.

Avec une tour à étages, des terrasses en paliers et des moines accueillants, on arrive dans un havre de paix.

La pagode Kuthodaw est une autre particularité de la ville. Elle contient 729 stèles d’albâtre, sur lesquelles est gravé le texte sacré du bouddhisme. 729 stèles et autant de petites chapelles blanches pour les protéger. Si on voulait imprimer le texte de ce canon bouddhique, il ne faudrait pas moins de 38 volumes, ce qui en ferait le plus grand livre du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *