Salta

Capitale de la province du même nom, la ville de Salta sera le point de départ idéal pour visiter la région du Nord-Ouest, l’une des plus belles et des plus dépaysantes d’Argentine. Située à 1187 mètres et surnommée la Linda, Salta la Belle fut fondée en 1582 et a conservé la plupart de ses édifices coloniaux.

Après de longues balades dans la ville au plan quadrillé, dans ses rues piétonnes et ses places ombragées, nous sommes partis sillonner ses alentours pendant plusieurs jours.

On a commencé par Punamarca, qui signifie village de la Terre Sainte en langue aymara. Ce bourg est célèbre pour sa montagne aux 7 couleurs, une sorte d’arc-en-ciel minéral.

On a ensuite rejoint Cafayate, ville du soleil et du vin, avec ses montagnes imposantes et semi-désertiques aux roches colorées sculptées par l’érosion. Un spectacle que la nature nous a préparé pendant des siècles et qui nous a émerveillé.

Après avoir découvert les vins aux cépages de Torrontés, nous sommes passés par Molinos, charmant petit village colonial datant de 1659, pour atteindre le paisible village de Cachi aux maisons blanchies à la chaux et situé à 2200 mètres d’altitude.

Entre canyons vertigineux et forêts de cactus, les paysages du Nord-Ouest argentin rappellent ceux du far-west américain. De grands espaces qui nous transportent hors du temps.

2 réflexions sur “Salta

  1. Très bons souvenirs de Salta et de ce coin de l’Argentine que j’ai visité avec Luc Van Malder. Il y a de très bons vignobles dans le coin, dont le vignoble le plus haut d’Argentine. A déguster avec modération! Kusjes from Brussels

  2. salut les globetrotters,
    contente de voir que vous allez bien.
    j’ai bien reçu ton mail et je te tiens au courant des que j’ai parler avec le directeur de l’école .
    je vous embrasse très très fort
    un eeeeeenorme bisous a mon ami arthur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *