Sucre

Avant de rejoindre Sucre, nous nous sommes arrêtés à Potosi qui se situe à 4090 mètres d’altitude et qui est la ville de plus de 100 000 habitants la plus haute du monde.

L’histoire de la ville est liée à la montagne Cerro Rico, qui est encore aujourd’hui le plus gros filon d’argent découvert au monde. Après 5 siècles d’exploitation, ce sont encore 3000 mineurs qui en extraient le précieux métal. Elle a fait la richesse du royaume d’Espagne et la perte des natifs de Bolivie, qui, au travail forcé, n’ont jamais profité de ses richesses.

Cette opulence se voit sur les façades des bâtiments du centre-ville. Partout on y trouve un style colonial très riche et haut en couleur. Ce qui offre un contraste saisissant avec la misère de la population.

Après avoir traversé le pont Puente Mendez, nous sommes arrivés à Sucre qui est la capitale constitutionnelle de la Bolivie. Située au centre du pays à plus de 2500 mètres d’altitude, elle ressemble à une ville méditerranéenne, avec ses maisons coloniales toutes blanches et ses rues tranquilles. C’est l´une des plus belles villes d´Amérique du sud, et du point de vue architectural, la plus belle de Bolivie.

3 réflexions sur “Sucre

  1. salut les amis
    es ce que vous allez aux « virgins islands »??
    j ai un amis la bas
    faites bien attention a vous les veinards
    un eeenorme bisous a mon ami arthur
    grosse bisso a vous 4
    a très bientot
    silvia

  2. Cela me tente pas mal ,comme prochaine destination….il faut absolument que je vous vois à votre retour.vous serez i ci quand cet été ?
    Kisses à tous .
    Bravo pour ces reportages magnifique et à la plume de Dennis…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *